Le vrai monde du travail poto

Le monde du travail : ça y est mon gars, tu débarques dans la vraie vie de merde ! Fraîchement diplômé bac+5 d’une super école de _________ (laisse moi deviner, commerce/ingénieur/marketing/management/frotte-manche ?), tu te sens prêt à révolutionner les concepts et réveiller les croulants suintant la naphtaline et qui plombent notre belle économie nationale. Ça va chier ! Tu veux de l’action ? Tel un Rambo de l’entrepreneurship prêt à bousculer les codes de l’entreprise pour qu’un jour peut-être ta boîte ait sa place dans le CAC40 ?

« Les performances individuelles, ce n’est pas le plus important. On gagne et on perd en équipe. »

Zinedine Zidane

Zizou, il avait surtout compris qu’il fallait pas se laisser faire quand un casse-burne vient te les briser sans état d’âme pendant ta pause-déjeuner. Cependant attention, parce que désormais ça va t’arriver quotidiennement dans toutes tes interactions avec des collègues enclin à gravir les échelons de l’asservissement social. Ouais, le vrai monde du travail, c’est surtout bien préparer la vaseline parce qu’ils vont pas y aller de main morte avec toi quand il s’agira de donner son avis sur tes performances au boulot ! D’ailleurs n’espère pas une quelconque récompense pécuniaire pour ton dur labeur quotidien, tu comprendras très vite que les récompenses au mérite ça n’arrive qu’au 13h de Jean-Pierre Pernaut…

Ok j’ai compris, ça s’arrête quand ?

T’en fais pas, dans le pire des cas c’est 172 trimestres à tirer : une sinécure avant d’empocher le dernier cancer à la mode le jour de ta délivrance ! Et si jamais entre-temps tu te prends au jeu des pouvoirs au sein des corporations capitalistes, sache qu’on est là pour toi pour te paver la voie du mieux possible et t’éviter de perdre des litres de sueur de stress face à la machine annihilatrice de chacun de tes neurones trop agités.

D’ici-là, profite de ta nouvelle vie d’esclave volontaire et choisis bien ton tortionnaire parmi les plus perfectionnés

Me laisse pas tomber mecton

Pour toutes ces raisons, on te laisse découvrir nos articles de fond afin de déjouer les pièges sournois que va te tendre le monde du travail. Alors pose ton cul sur le canapé et prends le temps d’explorer tout ce qui s’offre à toi. Fais-le. Maintenant. Allez. Vraiment. Sérieux. On te regarde, on t’attend dans les commentaires !

Bon courage mecton !

Retour d'expérience

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *