MARC « FDP » MALHOI : CETTE SALE CHIENNE.

Pas foutu de bouger son fion même pendant un donkeypunch, cette chienne de Marc Malhoi (fdp de profession) est pas près de se fouler….

La vérité sur le co-fondateur du site

Après avoir exploité pendant plus de 48 heures un innocent collègue, l’individu qui s’abrite sous le pseudonyme de « Marc Malhoi » se dévoile enfin ! Tout de suite : enquête sur ce chien de la casse.

Victime de sa tyrannie : un de ses collaborateurs témoigne.

Il intervenait à tous les niveaux : dans les titres, les méta-titres. Pas moyen d’écrire ce qu’on voulait en fait !.

Un collaborateur voulant rester anonyme

Devant les plaintes des membres de la rédaction, nous avons décidé d’interroger les victimes du co-fondateur du site : Marc Malhoi . Bien que les effectifs de son équipe soient réduits, ce dernier n’a jamais hésité à pousser certains à la démission.

Lorsque je lui dit qu’on avait perdu ce qu’on avait au début et que si ça changeait pas, je comptais partir, Marc m’a signifié qu’il s’en foutait totalement. Il a craché sur tout le temps que j’avais investi dans le site. Au final, on a créé ce site pour dénoncer un type de comportement et de managers – que Marc est devenu... C’est pas seulement une collaboration qui est morte, mais également le rêve d’un monde meilleur.

Zaza Lolicon – co-fondateur du site
Des preuves venant même du co-fondateur.

Devant la gravité de ces allégations, l’équipe a demandé à Zaza Lolicon de lui fournir une certaine quantité de preuve pour étayer ses propos. Et devant l’ampleur de la chose, nous avons préféré les restituer en l’état pour ne pas entraver la justesse de la vérité.

Extraits d’une discussion Skype
Une discussion entre deux anciens amis : Zaza Lolicon à droite, Marc Malhoi à gauche

Mais le caractère de fdp de Marc Malhoi ne s’arrête pas là. Lorsque son collègue et ami tente de passer outre sa timidité naturelle pour mettre en avant une opinion, Marc n’hésite pas à l’envoyer se faire mettre :

Toujours à gauche, cette raclure de chiasse de Malhoi

Ignorant les appels au calme de son équipe, le « petit Hitler » – comme le surnomment fréquemment ses récurrentes victimes – martèle son point de vue jusqu’à l’imposer :

Les affres de la psychorigidité la plus crasse

Un contre-pouvoir en sein de l’équipe : de l’investigation à l’engagement politique

Devant la violence nouvelle et décomplexée de notre environnement professionnel, nous avons poursuivit l’enquête. Nous avons donc confronté cette petite salope de Malhoi. Voici sa réponse :

Le jour où j’en aurai quoique ce soit à foutre de vos petites gueules de salariés, je me sortirai les doigts du cul pour vous les mettre où je pense ! C’est pas trois pétasses et deux teubés qui vont me chier dans les pompes, si ?

Extrait d’une discussion orale avec Marc Malhoi – discriminateur et misogyne

Mais la violence du co-fondateur du site ne s’arrête pas là. Un nouvel arrivant – le petit Thierry, stagiaire – a tenté de désamorcer la tension au sein de l’équipe. Mais le « tyran de la rédac » l’a envoyé paitre aussi sec. Pourtant, ce dernier ne s’est pas laissé soumettre et a fait valoir les principes les plus élémentaires de la République française.

Titi l’insoumis face à un chien de garde du Capital

Une fin …. à venir ?

Autant de preuves accablantes quant à cette petite merde de chien de Marc Malhoi, à quand sa démission ? Quand s’arrêteront ses exactions sur l’équipe de rédaction ? Affaire à suivre ….

Je conclurai par ceci : très chers lecteurs, sachez que l’on peut faire deux choses avec les petites merdes. Cliquez ici pour en savoir plus . A très bientôt… et n’oubliez pas : « le pouvoir, ça se prend » … en cliquant ici.

Retour d'expérience

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *